L’ermite de Bolderberg

 

 

Lambert Hoelen, un homme pieux de Zolder, allait en pélerinage à Rome et Loreto en 1670 et en 1672. A Loreto se trouve « la santa casa » qui fut la maison de la Sainte Vierge à Nazareth. Elle fut transferée à Loreto par la famille di Angeli de Loreto. De retour de ses longs voyages Lambert Hoelen eut l’intention de copier la chapelle et la maison sainte de Loreto.

 

Le 16 janvier 1673, Lambert Hoelen recevait du comte Ferdinand zu Inhausen und Kniphausen, baron libre du Pays de Vogelsanck et seigneur de Zolder, l’autorisation de réaliser son rêve sur le Bolderberg, l’endroit le plus haut de la région. Il y construisit un ermitage et une chapelle dédiée à Notre Dame de Lorette. Douze ermites l’ont succédé dans son ermitage jusque 1810.

 

Le géant Lambert Hoelen porte le froc des Pères Augustins. Sur sa pèlerine il porte les armes du comte Ferdinand zu Inhausen und Kniphausen, l’insigne des géants Limbourgeois et les trois coquilles Saint-Jacques parviennent des armes du baron de Villenfagne de Vogelsanck, propriétaire actuel de l’ermitage. A ses pieds se trouve la miniature de l’ermitage de Bolderberg.

 

Le géant est accompagné d’un groupe de 16 membres qui représente la cour de Vogelsanck, huit lanceurs de drapeaux et neuf musiciens. Les membres portent la tenue de la noblesse du comté de Looz au 17ième siècle. Ces tenues de couleurs vives contrastent avec le froc noir de l’ermite.

 

Le géant « L’ermite de Bolderberg » mesure 4,80 mètres.